Comment faire quand son chat sent mauvais ?

5 février 2023

Les petits félins se lavent fréquemment de sorte que leur corps ne dégage presque pas de mauvaises odeurs. Il peut arriver que vous remarquiez que l’odeur corporelle de votre chat change, devenant de plus en plus fort et même très désagréable. Découvrez quelques raisons pour lesquelles votre chat peut sentir et les solutions à apporter. 

Vérifier si les poils de votre chat sont entremêlés

Il peut arriver que la fourrure de votre chat ait tendance à s’emmêler. C’est particulièrement vrai pour les chats qui possèdent des poils longs comme les Persans. Ces chats ont la plupart du temps besoin d’un brossage quotidien de l’ensemble de leur corps. Vous devez accorder une attention particulière à la face arrière, surtout pour éviter la formation de nœuds douloureux et très peu hygiéniques.

A lire également : Virilité et fertilité : Bien comprendre les deux terminologies

Votre chat peut également développer des nattes s’il arrête de se toiletter habituellement. Cela pourrait se produire si votre chat devient si lourd qu’il lui est totalement difficile d’atteindre physiquement son arrière pour se toiletter. Afin d’apporter une solution à ce problème de poils, il est nécessaire de couper les nœuds déjà formés. Aussi, il faut toiletter son chat plus régulièrement dans le but de l’aider à retrouver un beau poil.

Vérifier si votre chat n’a pas une maladie ou une plaie

Vous devez savoir que si votre chat a une maladie ou une plaie qui infecte son derrière, il cherchera souvent à lécher son arrière. Cela peut être dû à différents problèmes tels que des infections avec les glandes anales ou des excrétions anales anormales. Il peut s’agir des plis de peau humides qui peuvent être infectés. En plus de cela, notez qu’une diarrhée qui se prend dans la fourrure de la queue peut aussi dégager une forte odeur.

Avez-vous vu cela : S.O.S. ! Tous mes jeux crash, est-ce à cause d’une défaillance de ma carte graphique ?

Pour trouver une solution à ces odeurs nauséabondes, essayez surtout de regarder sous la queue pour voir si quelque chose d’évident s’y cache éventuellement. Il se peut que vous remarquiez un gonflement, une petite rougeur, un suintement, une diarrhée ou même une irritation de la peau autour du rectum de votre chat.